Stage de contorsion avec Nadège Paineau


‘’J’ai trouvé le souffle de la vie dans l’espace imaginaire et structurelle du corps en perpétuel mouvement d’adaptation’’

Réservez votre stage

3 séances - 75€ la séance

252€ 175€ pour les 3 SEANCES





LE PROFESSEUR

Nadège Paineau est tout à la fois danseuse (Opéra de Paris), contorsionniste ;
chorégraphe, scénographe et costumière pour les créations de spectacles ; puis pédagogue pour les cours de danse, et de contorsion auprès d'enfants et d'adultes.
Elle entraîne également des artistes professionnels.
Nadège exerce son métier de contorsionniste, de danseuse et chanteuse pour des spectacles de cirque poétique.
Dans une démarche continue d’apprentissage et de découverte, elle est formée et diplômée en orthobionomy (posturation et énergétique), en massage sensitif Camilli de bien-être (psychocorporel) et en chrysothérapie (restauration des corps subtils et hermétisme).''

Définition générale :

Contorsion, détente et assouplissement des articulations, ouvrir les espaces intérieurs du
corps, Equilibre...

C’est un atelier de relâchement et renforcement, en douceur, des muscles et des articulations,
suivi de postures de contorsion (proche du yoga). Le travail de relâchement musculaire est à
l’interprétation de chacun et peut- être le résultat d’un grand bien être ou d’une sensation
libératrice du passé. Dans tous les cas, il convient de rester mesurer dans l’approche et la
découverte du mouvement et de ne pas dépasser ses limites dans le but d’un résultat.

contorsion vu par le professeur :

Descriptif : C’est un atelier de relâchement et renforcement, en douceur, des muscles et des
articulations, suivi de postures de contorsion (proche du yoga).
Moyen : Les postures sont aussi bien des mouvements de relaxation en étirements, que de
l’équilibre en souplesse, que du renforcement des muscles profonds, accompagnés de
recherche autour de la respiration profonde et de l’observation de la circulation des fluides
du corps.

Objectif : C’est un travail minutieux qui ne recherche pas en priorité le résultat, mais plutôt
la précision de la lecture confortable des mouvements du corps, et de l’occupation de
l’espace dans les articulations grandes et petites, déliées avec écoute. Chacun y découvre sa
propre souplesse et ainsi son chemin corporel de fluidité et d’aisance.
Prévoir un tapis ou moquette et une tenue de bien-être.